Aller au contenu

Comment arrêter le hoquet ?

Le hoquet est une réaction involontaire de l’organisme qui se traduit par des contractions musculaires du diaphragme. Cette pathologie, bien qu’elle soit anodine, peut être très gênante et vous empêcher de mener à bien certaines activités. Si vous vous demandez comment arrêter le hoquet, cet article est fait pour vous !

Définir le hoquet et ses causes possibles

Le hoquet est un phénomène physiologique inopportun qui survient suite aux contractions involontaires et rythmiques du diaphragme. Il peut toucher aussi bien les enfants que les adultes et ne dure pas plus de 48 heures. On distingue également le hoquet psychogène, qui est lié à un stress ou encore à un traumatisme émotionnel et qui peut persister durant plusieurs jours. Enfin, il se peut que le hoquet puisse être provoqué par l’absorption rapide d’aliments trop froids ou trop chauds, l’ingestion d’alcool, la prise de certaines drogues ou encore certains effets secondaires médicamenteux.

Les astuces pour arrêter le hoquet

Il existe différentes manœuvres qui permettent d’arrêter le hoquet. Voici donc quelques astuces :

  • Boire de l’eau glacée : Buvez un grand verre d’eau glacée. La sensation de frais va stopper la contraction du diaphragme et faire cesser le hoquet.
  • Mordre une serviette : Mettez-vous un morceau de serviette entre les dents et tirez dessus pour relâcher vos muscles faciaux et stopper le hoquet.
  • Prendre un souffle profond : Prenez une grande inspiration et expirez lentement pendant 10 secondes (ou plus) afin de stabiliser votre respiration et vous calmer.
  • Ouvrir la bouche : Ouvrez la bouche le plus possible et faites des mouvements circulaires des mâchoires pour déclencher une autre réaction.
  • Placer sa langue contre le palais : Placez votre langue contre le palais sans la mordre et gardez-la pendant quelques secondes avant de la retirer.
  • Se faire surprendre : Demandez à quelqu’un de vous surprendre en tapant bruyamment dans ses mains. Cela aura pour effet de perturber le rythme respiratoire et de faire cesser le hoquet.
  • S’asseoir les genoux serrés : Asseyez-vous et croisez vos genoux tout en tendant vos bras devant vous. Gardez cette position pendant quelques minutes.

Hoquet chronique : quels traitements ?

Si malgré toutes ces astuces, le hoquet persiste au-delà de 48 heures, il s’agit alors d’un cas chronique. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin pour trouver une solution adaptée. Une anesthésie locale peut être envisagée. L’utilisation d’un antispasmodique oral peut également soulager le hoquet chronique.

Prévention

Pour prévenir le hoquet, il est important de respecter certains principes de base :

  • Boire lentement et à petites gorgées.
  • Eviter les aliments trop chauds ou trop froids.
  • Faire attention à la quantité de nourriture ingérée lors des repas.
  • Essayer de limiter ou de supprimer l’alcool et les drogues.
  • Réduire le stress en adoptant des techniques de relaxation comme la sophrologie ou le yoga.

En somme, le hoquet peut être très gênant. Heureusement, il est très simple de s’en débarrasser grâce à quelques astuces simples et efficaces. N’hésitez donc pas à essayer celles qui sont proposées dans cet article afin de dire adieu à votre hoquet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *