Aller au contenu

Comment arrêter de procrastiner

Comment arrêter de procrastiner

Vous avez probablement déjà entendu parler de la procrastination et vous savez peut-être même ce que c’est. La procrastination est le fait de remettre à plus tard les choses que vous savez que vous devriez faire. Cela peut être quelque chose de aussi simple que de repousser le nettoyage de votre chambre ou de faire vos devoirs jusqu’au dernier moment.

Arrêter de procrastiner est une bataille que beaucoup d’entre nous luttent. Nous avons tous des moments où nous savons que nous devrions faire quelque chose, mais nous ne pouvons pas sembler nous motiver pour le faire. La procrastination peut être un véritable ennemi de la productivité et peut avoir un impact négatif sur notre bien-être. Heureusement, il existe des stratégies que vous pouvez utiliser pour lutter contre la procrastination et retrouver votre motivation.

L’une des principales raisons pour lesquelles les gens procrastinent est qu’ils ont du mal à se concentrer sur une tâche. Ils peuvent être distraits par leur environnement, par les pensées qui leur viennent à l’esprit ou par les émotions qu’ils ressentent. Si vous avez du mal à vous concentrer sur ce que vous devez faire, essayez de trouver un endroit tranquille où vous pourrez vous concentrer sans être dérangé. Vous pouvez également essayer de faire une liste des choses que vous devez faire et de vous concentrer sur une seule tâche à la fois.

Une autre raison pour laquelle les gens ont tendance à procrastiner est qu’ils ne savent pas comment s’y prendre pour accomplir une tâche. Si vous avez du mal à savoir par où commencer, essayez de trouver des instructions ou demandez à quelqu’un d’autre comment il s’y serait pris. Une fois que vous aurez compris comment accomplir la tâche, il sera plus facile de vous motiver pour le faire.

La procrastination peut également être causée par le stress ou l’anxiété. Si vous sentez que vous êtes trop stressé ou anxieux pour affronter une tâche, essayez de prendre quelques minutes pour vous détendre avant de commencer. Vous pouvez essayer de faire un peu d’exercice, de méditer ou simplement de respirer profondément.

Il existe également certains types de personnes qui ont tendance à procrastiner plus que d’autres. Les personnes qui ont un perfectionnisme excessif ont souvent tendance à remettre au lendemain ce qu’elles doivent faire car elles craignent que ce ne soit pas parfait. Les personnes qui souffrent d’anxiété sociale peuvent avoir du mal à demander de l’aide ou à participer à des activités sociales car elles craignent d’être jugées. Si vous reconnaissez certains de ces traits chez vous, il peut être utile de consulter un professionnel afin qu’il puisse vOUS aider à gérer votre anxiété ou votre perfectionnisme.

La vraie méthode pour arrêter de procrastiner

La procrastination est un véritable fléau. Elle nous empêche d’atteindre nos objectifs et nous stress. Pourtant, il existe des méthodes pour lutter contre ce mal. David Allen, spécialiste de la gestion du temps, propose une méthode efficace pour arrêter de procrastiner.

Tim Urban, un blogueur américain, a également écrit sur le sujet. Il explique que la procrastination est le résultat d’un conflit entre notre cerveau primitif et notre cerveau rationnel. Le premier nous pousse à éviter les tâches difficiles ou stressantes, tandis que le second sait que ces tâches sont importantes.

Urban explique que pour venir à bout de la procrastination, il faut d’abord comprendre comment elle fonctionne. Ensuite, il faut trouver des moyens de contourner son cerveau primitif pour réaliser les tâches qui nous semblent difficiles.

Allen propose une méthode simple mais efficace pour lutter contre la procrastination : la technique du lendemain. Il s’agit de décider ce que l’on va faire le lendemain avant de se coucher. Ainsi, on a toute la journée pour réaliser la tâche sans stresser.

Urban propose également quelques conseils pour lutter contre la procrastination. Il suggère notamment de commencer par les tâches les plus difficiles, afin d’avoir plus d’énergie et de motivation pour les autres. Il est également important de se fixer des objectifs réalisables et de ne pas hésiter à demander de l’aide si on se sent dépassé.e.

Si vous aussi êtes victime de la procrastination, essayez ces techniques et conseils !

Les erreurs à éviter si vous voulez arrêter de procrastiner

Il y a quelques erreurs à éviter si vous voulez vraiment arrêter de procrastiner. La procrastination est une tendance qui consiste à remettre les choses au lendemain. Cela peut être dû à diverses raisons, comme la peur de l’échec ou simplement l’envie de faire autre chose. Si vous souffrez de procrastination chronique, il est important de prendre des mesures pour y remédier. Voici quelques conseils qui pourraient vous aider.

Tout d’abord, essayez de comprendre pourquoi vous procrastinez. Est-ce que c’est parce que vous avez peur de l’échec? Ou est-ce que c’est simplement parce que vous n’avez pas envie de faire ce travail? Une fois que vous avez identifié la cause, vous pouvez commencer à prendre des mesures pour y remédier.

Ensuite, essayez de trouver une activité qui vous motive. Si vous n’avez pas envie de faire votre travail, trouvez quelque chose qui vous donne envie de le faire. Cela peut être n’importe quoi, du sport à la lecture en passant par les jeux video. Trouvez quelque chose qui vous donne envie de bouger et de agir et concentrez-vous sur cette activité.

Enfin, essayez de mettre en place des routines qui vous aideront à être plus productif. David Allen, l’auteur du best-seller « Getting Things Done », recommande de mettre en place un système pour gérer ses tâches. Mel Robbins, quant à elle, recommande de se fixer des objectifs quotidiens et de les écrire down. Ces routines vous aideront à être plus efficace et à moins procrastiner.

Les astuces pour arrêter de procrastiner

Il y a deux types de procrastinateurs : ceux qui le font par paresse et ceux qui le font par peur de l’échec. Les astuces pour arrêter de procrastiner sont les mêmes pour les deux types.

La première astuce est d’identifier la cause de votre procrastination. Si c’est la paresse, il faut trouver une motivation plus forte que votre paresse. Si c’est la peur de l’échec, il faut travailler sur votre confiance en vous.

La seconde astuce est de décomposer vos tâches en petites actions. Il est plus facile de commencer une tâche quand on sait exactement ce qu’on doit faire. Et il est plus facile de se motiver quand on voit que l’action est petite et facile à accomplir.

La troisième astuce est de fixer un deadline pour chaque action. Si vous ne fixez pas de deadline, vous risquez de remettre sans cesse votre tâche au lendemain. Fixez-vous une deadline réaliste et respectez-la !

La quatrième astuce est de ne pas essayer de faire trop de choses en même temps. Concentrez-vous sur une seule tâche à la fois et donnez-vous toutes les chances de réussir.

La cinquième astuce est d’utiliser des outils pour vous aider à rester concentré. Il existe des applications qui vous permettent de bloquer certains sites internet ou de limiter le temps que vous passez sur votre téléphone. Utilisez-les !

Enfin, la dernière astuce est d’accepter que vous êtes un procrastinateur et que vous avez besoin de temps pour changer votre comportement. Ce n’est pas en une journee que vous allez changer une habitude qui a été ancrée en vous pendant des années. Soyez patient et persévérant, vous y arriverez !

Les règles d’or pour arrêter de procrastiner

Il y a deux types de procrastination: la procrastination occasionnelle et la procrastination chronique. La procrastination occasionnelle est un comportement normal. Nous avons tous tendance à remettre certaines choses à plus tard de temps en temps. Cela peut être dû au fait que nous n’avons pas le temps ou l’énergie nécessaires pour accomplir une tâche, ou simplement parce que nous ne voulons pas faire quelque chose. La procrastination chronique est un problème plus grave. Les personnes qui en souffrent ont tendance à remettre toujours toutes leurs tâches à plus tard. Cela peut avoir des conséquences négatives sur leur vie personnelle et professionnelle.

Heureusement, il existe des moyens de lutter contre la procrastination chronique. Voici quelques conseils tirés des «règles d’or» de Peter Gollwitzer, Mel Robbins et Antoine Pelissolo:

1. Identifiez vos tâches

La première étape pour arrêter de procrastiner est de savoir ce que vous devez faire. Prenez le temps de dresser une liste de toutes les tâches que vous avez à accomplir. Si vous avez du mal à vous concentrer, essayez de limiter votre liste à trois ou quatre tâches maximum.

2. Fixez-vous des objectifs réalisables

Une fois que vous avez identifié vos tâches, fixez-vous des objectifs réalisables. Par exemple, si vous avez une dissertation à écrire, ne vous fixez pas comme objectif d’écrire 10 pages en une seule séance. Cela risque de vous décourager et de vous pousser à remettre votre travail à plus tard. Fixez-vous plutôt comme objectif d’écrire 2 ou 3 pages par jour. De cette façon, vous serez moins intimidé par votre travail et vous aurez plus de chances de respecter votre planning.

3.

Découvrez comment arrêter de procrastiner une bonne fois pour toutes!

Il y a quelque chose de vraiment fascinant à propos de la procrastination. C’est un phénomène universel qui nous affecte tous, et pourtant, nous ne semblons pas être en mesure de l’expliquer entièrement. Pourquoi avons-nous tendance à remettre au lendemain ce que nous pourrions faire aujourd’hui? Pourquoi avons-nous si peur de l’échec?

Selon Mel Robbins, psychologue et auteure du best-seller The 5 Second Rule, la procrastination est le résultat d’un conflit entre notre cerveau primitif et notre cerveau rationnel. Notre cerveau primitif est programmé pour nous faire survivre, ce qui signifie qu’il est constamment à la recherche de situations qui pourraient être dangereuses. En revanche, notre cerveau rationnel sait que la plupart des tâches que nous remettons au lendemain ne sont pas dangereuses, mais il a du mal à les accomplir car elles requièrent une certaine quantité d’énergie et de concentration.

Le problème, c’est que notre cerveau primitif est beaucoup plus puissant que notre cerveau rationnel. Cela signifie que, même si nous savons que nous devrions agir maintenant, notre cerveau primitif peut prendre le dessus et nous pousser à procrastiner. Heureusement, il existe des moyens de contrer cette tendance. Voici quelques conseils de Tim Urban, auteur du blogue Wait But Why:

1. Identifiez votre moment de faiblesse: Tim Urban suggère de prendre conscience de votre propension à procrastiner en identifiant votre moment de faiblesse. Cela peut être après le déjeuner, en fin d’après-midi ou même juste avant d’aller se coucher. Une fois que vous avez identifié votre moment de faiblesse, vous serez en mesure de prendre des mesures pour y faire face.

2. Mettez-vous en action: La clé pour lutter contre la procrastination est de passer à l’action.

Conclusion

Pour arrêter de procrastiner, il faut d’abord comprendre les causes de ce comportement. Ensuite, il faut mettre en place des stratégies pour éviter les erreurs courantes. Enfin, il faut suivre les règles d’or pour réussir à changer ses habitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *